jmonde

jmonde

DONALD TRUMP PRESIDENT DES ETATS-UNIS EST UN PARFAIT ANTISEMITE

                    

            

Devant une assemblée juive, Donald Trump flirte avec l'antisémitisme

                                
  • Par                             
  •    
  • Publié             
                            
Donald Trump, le 3 décembre à Washington.

Donald Trump, le 3 décembre à Washington.                                                                    Crédits photo : SAUL LOEB/AFP

                              

VIDÉO - Lors d'un meeting devant la Coalition juive républicaine, le prétendant à la Maison Blanche a cru bon de multiplier les stéréotypes sur les Juifs.

On l'accuse souvent de flirter avec la misogynie ou le racisme. Ce jeudi, Donald Trump a décidé d'user des clichés sur les juifs, devant une assemblée entièrement composés de... juifs. L'extravagant candidat à l'investiture républicaine pour la présidentielle américaine prononçait un discours devant la coalition juive républicaine, un lobby. Selon plusieurs médias américains, celui qui fait la course en tête a commencé en mentionnant sa fille juive convertie, Ivanka Trump, avant de vanter les qualités de négociation, selon lui, de son public juif.

«Je suis un négociateur comme vous tous», a-t-il cru bon de déclarer. Les journalistes présents sur place ont rapidement dénoncé un discours «antisémite». «Je ne veux pas de votre argent donc vous ne me supporterez certainement pas», a-t-il encore insisté, hâbleur comme à son habitude.

Le discours complet de Donald Trump devant la Coalition juive républicaine:

Dans un livre, un de ses anciens associés avait déjà raconté avoir entendu Donald Trump utiliser des clichés nauséabonds sur les juifs. «Les seules personnes que je veux voir compter mon argent sont des hommes petits portant la kippa tous les jours», aurait-il dit. Sur les musulmans, le provocateur Donald Trump a également tenu des propos pour le moins tendancieux. «Il y a un problème avec les musulmans dans le monde actuellement. C'est très triste, parce que j'en connais des fabuleux», avait-il déclaré, en 2011.

Mercredi, en marge d'un rassemblement en Virginie, le prétendant à la Maison Blanche a fait savoir qu'il se rendrait prochainement en Israël pour rencontrer le premier ministre Benyamin Netanyahou. «J'aime Israël et je soutiendrai ce pays de tout coeur», a-t-il notamment déclaré.



09/11/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 15 autres membres