jmonde

jmonde

Musulmans


UNE MUSULMANE RACISTE ET ANTISEMITE : HOURIA BOUTELDJA

 

https://www.facebook.com/439831852701846/videos/1164066986944992/


21/03/2016
0 Poster un commentaire

DAESH : LE RETOUR DES REPENTIS

<script type="text/javascript" src="https://www-secure.arte.tv/arte_vp/embed.php?json_url=https%3A%2F%2Fapi.arte.tv%2Fapi%2Fplayer%2Fv1%2Fconfig%2Ffr%2F064537-000-A%3Fplatform%3DARTEPLUS7%26autostart%3D1&lang=fr_FR&config=arte_tvguide&width=720&height=406"></script>


19/03/2016
0 Poster un commentaire

ILS SONT IMAMS, SENEGALAIS ET AMIS D'ISRA╦L

Source : thetimesofisrel.com en ligne le dimanche 30 novembre 2014

 

Des imams sénégalais en visite en Israël

Outre une rencontre avec le président Rivlin, la délégation a visité entre autres Yad Vashem et la mosquée Al-Aqsa

                                                      
                

 

Le président Reuven Rivlin rencontre une délégation d'imams du Sénégal, à la résidence du président à Jérusalem le 27 novembre, 2014. (Crédit : Mark Neyman / GPO / FLASH90)
Le président Reuven Rivlin rencontre une délégation d'imams du Sénégal, à la résidence du président à Jérusalem le 27 novembre, 2014. (Crédit : Mark Neyman / GPO / FLASH90)

 

Rivlin a dit aux dirigeants musulmans sénégalais qu’il n’y aurait jamais de « guerre entre le judaïsme et l’islam. »

« Votre arrivée ici signifie pour moi amitié, compréhension et capacité pour nous de dire ensemble, chacun avec nos propres croyances que Dieu est le seul Dieu, » a déclaré le président pendant qu’ils visitaient sa résidence jeudi.

Mercredi, le groupe a visité Yad Vashem et a déclaré que cela leur avait donné de nouveaux éclairages sur le peuple juif et l’Etat d’Israël, a indiqué le site Ynet.

« Aujourd’hui, nous avons appris d’un événement dans l’histoire – la destruction des Juifs d’Europe, un événement qui ne peut être expliqué », a déclaré El Hadji Oumar Diène, directeur de l’Organisation des Imams du Sénégal. « La tournée nous a permis de comprendre Israël et les Juifs en profondeur et nous nous félicitons des relations entre nos deux pays. »

Plus tôt dans la journée, le groupe s’est rendu sur le mont du Temple, où ils ont prié à la mosquée Al-Aqsa et également pris le temps de visiter la place adjacente au mur Occidental.

Après avoir rencontré Rivlin, les imams voyageront vers le nord à Haïfa et à Akko, où ils devraient rencontrer les rabbins locaux.

Les chefs religieux ont été invités à se rendre en Israël par le département Afrique du ministère des Affaires étrangères et en collaboration avec l’ambassade d’Israël à Dakar, la capitale du Sénégal.

Les imams, qui étaient accompagnés par les médias sénégalais, sont venus malgré les craintes récentes liées à la sécurité à la suite des attaques terroristes récentes à Jérusalem et des émeutes à Jérusalem-Est.

La visite visait à améliorer les relations diplomatiques et culturelles entre Israël et le Sénégal, ainsi que le dialogue religieux entre les deux pays.

Le Sénégal, qui est très majoritairement musulman, est membre de l’Organisation des pays islamiques et préside également aux Nations unies le Comité pour les droits des Palestiniens.

Mis à part les questions religieuses, les autorités sénégalaises se sont aussi intéressées à en apprendre davantage sur les développements de l’agriculture en Israël.


30/11/2014
0 Poster un commentaire

UNE JEUNE FILLE JUIVE FRANCAISE PARMI LES djahadistes de L'ETAT ISLAMIQUE EN SYRIE

Source : i24news.tv en ligne le samedi 11 octobre 2014

 

 

 

Syrie/EI: 2 jeunes Autrichiennes souhaitent rentrer

Un Arabe israélien mort en Irak; une jeune Juive parmi les Françaises qui ont rejoint les djihadistes

 

 

 

 

 

 

 

 

Des jeunes filles autrichiennes qui ont fui leur domicile en avril pour rejoindre les djihadistes de l'Etat islamique en Syrie, souhaitent "rentrer à la maison", a-t-on appris du Telegraph samedi. Mais la loi autrichienne permet d'empêcher les jeunes radicalisés en Syrie et en Irak de rentrer.

 

 

Samra Kesinovic, 17 ans, et Sabina Selimovic, 15 ans, ont quitté leur pays en secret plus tôt cette année, en laissant une note à leur parent "ne nous cherchez pas, nous allons servir Allah et mourrons pour lui".

 

Selon les dernières informations, les deux filles étaient enceintes, après s'être mariées avec des djihadistes mais expriment leur souhait de rentrer à Vienne.

 

Les femmes vivant dans les zones sous contrôle de l'Etat islamique doivent suivre des règles de charia très strictes, ce qui rend leur intégration difficile à leur retour en Europe. Certaines d'entre elles sont souvent violées et agressées sexuellement.

Un Arabe israélien mort en Irak

 

Un jeune Arabe israélien qui a franchi la frontière syrienne depuis la Turquie pour combattre dans les rangs des djihadistes a été tué en Irak, ont rapporté samedi les médias israéliens.

 

Habitant d'un village arabe près de Nazareth en Israël, Mohammed Hamad Habashi, 23 ans, a été tué au combat, après avoir fui sa famille pour se rallier au djihad en Syrie et en Irak aux côtés des membres de l'Etat islamique (Daesh). Un proche raconte que le jeune homme est parti début 2014 avec quatre amis à lui à destination de la Turquie, afin de traverser la frontière syrienne.

 

Des dizaines de jeunes arabes israéliens ont rejoint les organisations djihadistes syriennes, dont Daesh (EI) et Jabhat-al-Nusra. Des rumeurs sur la mort de certains d'entre eux ont circulé depuis le début de l'année, mais les familles n'ont aucune indication sur l'emplacement des corps.

Une adolescente juive partie en Syrie

Une adolescente de religion juive fait partie d’un groupe d’une centaine de jeunes filles ayant quitté la France au cours des 18 derniers mois pour rejoindre les djihadistes en Syrie, selon un rapport publié vendredi par l’Associated Press.

 

Un responsable sécuritaire a déclaré sous couvert d’anonymat que ces adolescentes et jeunes femmes venaient de tous les milieux de la société française. Parmi elles, il y a notamment des enfants et petits enfants d’immigrés venus de pays musulmans, des adolescents dont les familles sont françaises depuis plusieurs générations, et une jeune fille de religion juive.

La plupart de ces départs ne sont pas spontanés, précise le rapport de l’Associated Press, mais le résultat d’un travail de plusieurs mois des réseaux djihadistes pour repérer et convaincre des jeunes gens en quête d’identité, ont expliqué des familles, les avocats et les responsables sécuritaires.

Les jeunes filles sont essentiellement recrutées pour servir d’épouses, de femmes de ménage ou de baby-sitters aux combattants djihadistes.

Selon un projet de loi présenté au Parlement, les ressortissants français engagés dans les combats aux côtés des djihadistes pourraient être considérés comme "terroristes" et arrêtés dès leur retour sur le territoire français. Les familles des djihadistes ont critiqué cette proposition, estimant que leurs proches sont "en détresse" ou "victimes d’enlèvements", parfois "forcés de faire certaines déclarations contre leur gré", précise le rapport.

Fred Dufour (AFP/Archives)"Une femme voilée contrôlée par des policiers le 30 novembre 2012 à Paris"Fred Dufour (AFP/Archives)

 

Certaines jeunes filles auraient été recrutées via Facebook par le biais de vidéos de propagande diffusées par les filières djihadistes et traduites en français où l’on voit notamment des femmes voilées armées de mitraillettes et des enfants syriens tués au cours des combats. Les vidéos rappellent également la décision de la France d’interdire le port du voile intégral, une mesure jugée discriminatoire par beaucoup de Musulmans.

La France et l'Allemagne ont plaidé jeudi à Luxembourg pour une adaptation des règles de l'espace Schengen afin de répondre à l'urgence posée par l'augmentation des départs d'Européens voulant rejoindre les mouvements djihadistes en Syrie et en Irak.

Le code des frontières de Schengen, s'il est capable de s'adapter, est la solution aux problèmes auxquels nous sommes confrontés à travers l'augmentation du nombre de combattants étrangers, et non le problème, a soutenu le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

 

 

 

 

 

 

 

 


12/10/2014
0 Poster un commentaire

SOUTENONS HAUT ET FORT LES MUSULMANS DE FRANCE

PETITION D'ASSOCIATIONS MUSULMANES DE FRANCE POUR DIRE NON AUX AMALGAMES

 

Assassinat d’Hervé Gourdel : les jihadistes ne nous diviseront pas

 

 

TRIBUNE

Les musulmans ne sont pas collectivement responsables des méfaits de ceux qui se réclament de l’Islam pour répandre la mort. Rassemblement ce dimanche 28 septembre place de la République à Paris.

Ce 24 septembre, Hervé Gourdel a été assassiné par des criminels se revendiquant de l’Etat islamique, groupe terroriste à la terminologie usurpée. Homme simple et ouvert, Hervé Gourdel a eu le malheur de rencontrer la route de bandits sanguinaires dont le moteur et la stratégie doivent être dénoncés sans ambiguïté.

Leur moteur, c’est la recherche d’une pureté dont ils auraient les clés et qui, comme toute logique de pureté, se traduit par l’élimination sans fin des membres de sociétés qu’il s’agit de purifier par le sang. Chrétiens d’Irak et de Syrie, yézidis, juifs, musulmans insuffisamment intégristes ou trop peu jihadistes, Kurdes, occidentaux, blancs, noirs… Les cibles se multiplient sans fin et les crimes se perpétuent sans terme.

Leur stratégie, c’est celle qui consiste à rendre les ponts et les dialogues impossibles entre les peuples et les civilisations. Que cherchent en effet à signifier ces assassins à travers leurs actes macabres à la mise en scène funeste ? Ceci : «Regardez, Occidentaux, comment nous sommes, nous les musulmans.» Qu’attendent en retour ces gens chez lesquels la qualité d’occidental et celle de musulman semblent s’exclure ? Que lesdits Occidentaux se disent : «Voici comment sont les musulmans. Nous devons nous en protéger en les frappant collectivement.» Le terrorisme n’est ainsi pas uniquement une intimidation mais une gigantesque entreprise de séparation haineuse et d’incommunicabilité guerrière.

Aujourd’hui endeuillée, notre nation pourrait voir – cela a d’ailleurs déjà commencé – se mettre en mouvement les racistes qui trouvent dans ces actes la justification de leurs pensées abjectes. Mais il faut le dire, nos paroles fussent-elles alors recouvertes par les cris de celles et de ceux qui ne veulent pas entendre : les musulmans ne sont pas collectivement responsables des méfaits de ceux qui se réclament de l’Islam pour répandre la mort. Breivik n’est pas la quintessence du Norvégien. Milosevic n’est pas la substantifique moelle du Serbe. Le djihadiste n’est pas l’ontologie du musulman.

Se laisser aller à ce penchant serait une erreur de perspective, une trahison et une aberration.

Une erreur de perspective car ce serait ne pas voir que les victimes du djihadisme sont aussi les musulmans. Ne voit-on d’ailleurs pas ce que cet assassinat d’Hervé Gourdel a produit comme résurgence des années 1990 dans une Algérie encore meurtrie par les crimes des intégristes ?

Une trahison envers la mémoire d’Hervé Gourdel dont on imagine sans mal qu’il appréciait aussi les montagnes de Kabylie pour les gens qu’il y rencontra et qui aujourd’hui éprouvent – à tort – la honte de ceux dont la fierté a été blessée pour n’avoir su veiller sur celui qui aimait leur contrée.

Une aberration enfin car cela reviendrait à être les agents de ces djihadistes. Lutter contre eux en participant à la mise en œuvre de leur programme, voilà bien la dernière chose que l’intelligence humaine commande de réaliser. Que redoutent le plus au monde les djihadistes ? Que la fraternité résiste à leur entreprise.

Pour toutes celles et tous ceux qui refusent que les djihadistes nous divisent, rassemblement ce dimanche 28 septembre à 14h30 place de la République à Paris.

Liste des signataires:

Dominique Sopo, Président de SOS Racisme

Ibrahim Sorel Keita, Président de Banlieues Diversité Médias TV

Benjamin Stora, Historien, Président de la Cité de l’immigration

Hassan Chalgoumi, Président de la conférence des Imams de France

Ghaleb Bencheikh, Président de la conférence mondiale des religions pour la paix

Asma Guenifi, Présidente de Ni Putes Ni Soumises

Bernard-Henri Lévy, Philosophe

Pierre Laurent, Secrétaire National du Parti Communiste Français

Corinne Lepage, Ancienne ministre, Présidente de CAP 21

David Gakunzi, Président d’IREA - Maison de l’Afrique

Jacques Béres, Médecin

Jean-Vincent Placé, Sénateur EELV de l’Essonne

Chantal Selva, Présidente de l’IFRAV

Marek Halter, Ecrivain

Marie-Anne Chapdelaine, Députée PS d’Ille et Vilaine

Marlène Schiappa, Mouvement des élus de France pour l’égalité

Nader Alami, Animateur Producteur

Nathalie Goulet, Sénatrice UDI de l’Orne

Nawak, Dessinateur

Julien Bayou, Porte-parole d’EELV

Phillipe Coen, Initiative de prévention de la haine

Pierre Henry, Secrétaire Général de FTDA

Radu Mihaileanu, Cinéaste

Romain Blachier, Adjoint au Maire de Lyon

Rodrigo Arenas, Président de la FCPE 93

Stéphane Gatignon, Maire de Sevran

Tahar Ben Jelloun, Ecrivain

Tarek Oubrou, Recteur de la Mosquée de Bordeaux

Yamina Benguigui, Ancienne ministre, réalisatrice

Yann Moix, Ecrivain

Yvan Attal, Cinéaste

Pierre Bergé, Président de la Fondation Pierre Bergé Yves Saint-Laurent

SOS Racisme, Conférence des Imams de France, Banlieue du Monde, Black Caucus France, CGT, Club Islam des lumières, CM98, Collectif Van, Comité Femme Fer, EGAM, FCPE 93, FIDL, Fédération Total Respect, France Syrie Démocratie, France Terre d’Asile, Franco-Algériens Républicains et Rassemblés, Ibuka, IFRAV, IREA-Maison de l’Afrique, JCALL, Jeunes Radicaux de Gauche, la M.A.C, La Paix Maintenant, La Règle du Jeu, L’Association Française des Victimes du Terrorisme, Le Cégom, LGBT/OM, LICRA, L’Union Française des Associations Tsiganes, Mouvement des élus de France pour l’égalité, MJS, MRAP, Ni Pute Ni Soumise, Onzième DOM, Parole de Femmes, Rainbow Caucus France, Shechora Ani Venava, UJ2FOM, UNEF, UEJF, UNL, Urgence Darfour.


28/09/2014
0 Poster un commentaire