jmonde

jmonde

DES PALESTINIENS CONSTRUISENT ISRA╦L

Source : israelvalley.com en ligne le samedi 1er novembre 2014

 

Les Palestiniens indispensables pour la construction en Israël ?

Authors picture

Israelvalley Desk | Économie

 

 

 

Headline image

 

 

 

Hausse du nombre de permis de travail pour les Palestiniens. Selon des informations parues dans Globes, le Ministre du logement et de la Construction Uri Ariel, souhaiterait augmenter de 15 000, le quota existant pour les travailleurs palestiniens. Cette extension concernerait les Palestiniens de Cisjordanie et la bande de Gaza dans le secteur de la construction israélienne. Cette proposition sera mise à l’ordre du jour de la réunion gouvernementale hebdomadaire dimanche prochain. (Nosnondits)

 

 

ISRAELVALLEY PLUS DANS NOS ARCHIVES

En Israël, la flambée des prix de l’immobilier depuis près d’une décennie, ainsi que la stagnation du pouvoir d’achat des salariés, sont à l’origine du ralentissement de la demande de logements, enregistré en 2013. L’enquête annuelle que vient de publier l’Institut israélien de la Statistique permet de dresser le bilan 2013 de l’immobilier israélien : si les ventes de logements neufs ont légèrement augmenté, les mises en chantier ont stagné, ce qui va prolonger la pénurie de logements en 2014.

 

 

JÉRUSALEM EN TÊTE

C’est à Jérusalem que la plus forte demande de logements a été enregistrée en 2013 avec 2.908 appartements qui ont été mis en chantier ; c’est 21% de plus qu’en 2012. Une hausse dans la demande de logement a aussi été enregistrée à Haïfa (+ 32%) et à Hédéra (+ 22%).

En revanche, la demande de logements neufs est en baisse dans de nombreuses localités israéliennes, sans doute en raison de la flambée des prix : par rapport à 2012, les mises en chantier ont diminué de 37% à Bet-Shemesh, de 32% à Ashdod, de 29% et à Tel Aviv.

 

 

PLUS DE LOGEMENTS NEUFS VENDUS

Selon les statistiques israéliennes, la demande de logements est constituée de deux composantes : les appartements mis en chantier et destinés à la vente, ainsi que les mises en chantier de logements neufs qui sont réservés à la location ou à l’usage personnel.

En 2013, le nombre de logements neufs qui ont été vendus a augmenté de 9,7% pour atteindre 24.450 appartements. En revanche, les logements mis en chantier et qui ne sont pas destinés à être vendus ont diminué de 10,1% pour s’établir à 18.086 appartements l’an passé.

 

 

DES STOCKS EN HAUSSE

A la fin de décembre 2013, les stocks de logements invendus se montaient à 22.250, soit 2,6% de plus qu’à la fin 2012. La moitié des logements invendus (51%) se trouve dans le centre du pays (Tel Aviv compris), 14% à Jérusalem, 18% dans le nord et 13% dans le sud d’Israël.

Selon la moyenne des appartements vendus au cours de dernier trimestre de 2013, le stock de logements invendus représenterait une offre équivalente à 11 mois de vente.

 
Jacques Bendelac (Jérusalem)


02/11/2014
0 Poster un commentaire

A dÚcouvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres