jmonde

jmonde

LA FRANCE NAZISLAMISTE VUE PAR BERNARD DARMON

La gangrène nazislamiste

 

                

 

"Dans des « quartiers difficiles », ceux qui font la Loi sont les radicaux et les violents. Une jeune femme blonde habillée  sans ostentation ne peut plus se balader sans essuyer sifflements,  insultes et attouchements.

La nuit, mieux vaut pour elle de ne pas s’y aventurer. Quiconque y entre sans être autorisé par les caïds locaux se fait caillasser : Pompiers, policiers, SOS Médecins,  ils risquent l’agression en permanence. Ne vous y aventurez pas avec une belle berline si vous n’êtes pas un dealer ou un trafiquant d’armes.

Avec une kippa sur la tête, même pour Mardi Gras, on ne vous laissera pas tranquille. Recrutés et embrigadés avant ou après leur sortie de prison, les pires de ces jeunes voyous en quête de  rédemption exécuteront les « contrats » des nazislamistes profitant d’un circuit court de la Prison au Paradis, un jackpot pour ces débiles. Les ennemis de mes ennemis sont mes amis. Comme Roland Dumas ils pensent que la France est sous influence juive. Le juif, cette vermine occidentale qui massacre les arabes en Palestine.

On se nourrit des hallucinations du site panamza.com : Merah , Koulibaly ou les frères Kouachi étaient des agents du Mossad. On s’abreuve des délires antijuifs et anti France de l’ami Soral, ce païen raciste qui promet une réconciliation nationale sur l’autel de la haine des juifs, des pédés,  des femmes et de l’humanisme. Toute l’Europe est touchée. Pour ces gens-là,  la femme occidentale est une « pute » et l’homme occidental un « pédé ». Ces déviants sont à l’Islam ce que les nazis étaient aux nationalistes".

 

 

Bernard Darmon



19/02/2015
0 Poster un commentaire

A dÚcouvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres