jmonde

jmonde

CONFLIT ISRAELO-PALESTINIEN : QUAND LE SPORT EST AU SERVICE DE LA PAIX

Israéliens et Palestiniens roulent vers la paix

 

basket ball 686

 

Sept israéliens et sept Palestiniens ont décidé il y a quatre ans  de surmonter le conflit, les différences de langue, les fossés culturels et la distance en lançant une équipe de basket-ball handisport.

Maintenant, l’équipe est sur le point de participer à un tournoi de basket-ball dans la ville allemande de Bergisch Gladbach, suite à l’invitation des maires.

L’équipe a été parrainée par le Centre Peres pour la Paix depuis maintenant quatre ans et est composée d’athlètes âgés de 15 à 25 ans de la ville palestinienne de Beit Jala et du centre sportif de Spivack  de Ramat Gan.

“Nous avons commencé ce projet afin de changer les opinions et les perceptions, dit l’entraîneur Tal Ram au Yedioth Ahronoth. Tout le monde en a  entendu parler à la télévision. Suite à la coopération, ils ont réalisé que le sport peut rapprocher les gens et que nous n’avons pas à nous battre.”

Quelle langue les joueurs utilisent-ils  pour communiquer ? Cela dépend. Parfois un interprète arrive pour les aider à coopérer, et dans d’autres cas, un joueur arabe israélien réussit à combler les lacunes.

Mais ils n’ont pas toujours besoin de parler. Tal explique qu’en basket-ball, il n’y a pas besoin de crier tellement et aucun besoin de parler. Nous avons la langue du basket-ball.

L’équipe devait s’acquitter cette semaine pour une session de formation conjointe avant le voyage, et les managers de l’équipe ont travaillé pour obtenir des visas aux athlètes palestiniens.

Source Ynet



17/09/2014
0 Poster un commentaire

A dÚcouvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres